mercredi 31 décembre 2008

Pourquoi se souhaiter la bonne année ?

Oui, c’est en effet une coutume très curieuse, que celle des souhaits. Elle est à la fois banale, les souhaits sont un peu comme on dit bonjour, faits sans penser à ce qu’on dit.

Et en même temps, il y a en eux une racine profonde qui ne demande qu’à s’exprimer pour peu qu’on l’interroge.

Dans le souhait, il y a plusieurs idées.

- La première est que des forces extérieures peuvent se mobiliser pour aider celui à qui on souhaite le succès. Ces forces sont magiques – ou du moins surnaturelles.

- La seconde est que cette mobilisation ne s’effectue que grâce à notre souhait. C’est une opération magique de la parole.

- La troisième, c’est qu’il y a toujours quelque chose à espérer.

- La quatrième est qu’il faut cette mobilisation pour que l’espoir de réussite existe.

… Stop ! Je n’irai pas plus loin.

Vous avez déjà compris que les souhaits de bonne et heureuse année sont insultants, ou du moins minorants pour celui qui les reçoit.

Il vaudrait mieux lui dire : « Mon vieux, je te connais, tu n’es pas de ceux qui ont besoin de vœux pour réussir dans tes entreprises. Je ne te souhaite donc rien du tout, et je te sers la main, en te disant : A bientôt ! »

--> Si l’on me répond que les vœux ne sont que l’expression de l’intérêt qu’on porte au bonheur de notre interlocuteur, je dirai : Pourquoi pas en effet…

Mais en même temps on voit bien que cet intérêt va avec l’incrédulité sur ses aptitudes à réussir par lui-même.


1 commentaire:

Swordfishtrombones a dit…

Bonjour Dr Philo. J'ai découvert ton blog (tu permets qu'on se tutoie?) via "citation du jour" que j'apprécie beaucoup.

Donc bref, je suis un vieux lycéen (18 ans, en Terminale ES) et je voudrais te poser une question qui m'embête depuis un petit moment : Faut-il être fier ?

Car vois-tu, j'ai peur de la fierté, de ces notions de dignité, ce genre de valeur.. Je ne saurais pas expliqué, c'en est limite viscéral pourtant je sais paradoxalement que ces notions permettent une certaine cohésion sociale ou un truc dans ce style.

Alors s'il te plait Dr Philo, peux-tu m'éclairer ? (Ca fait un peu sectaire quand même !)